Quand les cigarettes électroniques mettent vraiment le feu !

Présentée comme un substitut à la cigarette et comme une façon de l’arrêter définitivement, la cigarette électronique n’a cessé d’être au cœur des débats depuis son invention au début des années 2000. Comme les effets indésirables de l’e-cigarette sont encore mal évalués, cet accessoire est devenu une source de litige entre commerçants.

Une cigarette qui attire de plus en plus de Français

cigarette électronique en mainL’e-cigarette ressemble comme deux gouttes d’eau à une cigarette classique. La cigarette électronique possède elle aussi une partie blanche et un filtre orange à l’autre bout. À une extrémité, une diode simule visuellement la combustion. De l’autre, une vapeur est propulsée au moment de l’aspiration et inhalée par l’utilisateur. Cette « fumée » provient d’un liquide parfumé d’arômes alimentaires, parfois de glycérol et de nicotine.
Jusqu’à l’heure actuelle, plusieurs Français seraient déjà tombés sous le charme de cette cigarette sans tabac, vendue aussi bien en pharmacie que chez les commerçants du coin. D’après les fabricants, près d’un million de Français auraient déjà testé la cigarette électronique qui ne contient pas de tabac. Ils seraient même près de 500.000 à l’utiliser quotidiennement. En fait, le succès de l’objet trouve ses racines dans son apparence. De ce fait, leurs inventeurs sont sûrs d’un excellent rendement pour les années qui viennent.

Les buralistes dénoncent une concurrence déloyale

Le fait est que ce nouveau venu détruit à petit feu le commerce prospère des buralistes. En effet, les vendeurs de vraies cigarettes trouvent intolérable le fait que l’e-cigarette monopolise d’un coup le marché de la cigarette. Aussi, les buralistes ne sont pas restés les bras croisés. L’affaire est vraiment prise au sérieux au point qu’un buraliste de la région toulousaine a décidé de poursuivre en justice un vendeur de cigarette électronique également installée dans la même commune. L’objet de cette poursuite est tout simplement la concurrence illicite et déloyale.

Un verdict vraiment décisif

Le tribunal de commerce de Toulouse se prononcera sur ce sujet le 9 décembre prochain. Il décidera s’il est interdit ou non à un vendeur de cigarettes électroniques de continuer à commercialiser ses produits parce qu’il ferait une concurrence déloyale à un buraliste voisin. Si les buralistes gagnent ce procès, cette affaire servira de modèles pour tous les autres buralistes de l’hexagone afin de revendiquer les mêmes causes. Ainsi, ces vendeurs de vraies cigarettes réclament la fermeture de tous les points de vente d’e-cigarettes. S’ils sont vaincus dans leurs guerres, ils continueront tout simplement leurs activités quotidiennes tout en vendant eux aussi des cigarettes électroniques.

4 réflexions au sujet de « Quand les cigarettes électroniques mettent vraiment le feu ! »

  1. Ca fait maintenant 3 mois que je me suis mise à la cigarette électronique et franchement j’en suis extrêmement contente ! Déjà c’est beaucoup moins cher que lorsque je fumais, mais c’est (selon moi et selon mon médecin généraliste également) bien meilleur pour ma santé. J’ai totalement arrêté la cigarette sauf de temps en temps en soirée.

  2. @Marlène qu’est-ce que tu as acheté comme cigarette électronique STP ? J’en ai acheté une en boutique en me disant que c’était beaucoup mieux en terme de qualité que celles qu’on trouve sur Internet mais franchement je suis très déçu. Je me met du e liquide sur les mains à chaque fois que je la revisse, c’est vraiment du grand n’importe quoi ce que j’ai acheté !

  3. Je comprends pas pourquoi il y a autant de personnes contre la cigarette électronique !! Je fume encore un peu et je vapotte beaucoup mais franchement 100 fois mieux pour mon entourage et surtout mes gamins ! Certes c’est possible que ça soit pas génial génial pour la santé, mais il y a de grandes chances que ça soit bien meilleure que la clope normale !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>